Chroniques

Dans les médias

Bruno Larue, Gaston De Serres et Jocelyn Maclure sur le huard sous les 80 cents US, l'inefficacité du vaccin 2014 contre la grippe et le retrait des bibles dans les palais de justice

Sur le huard sous les 80 cents US


Le dollar canadien valait moins de 80 cents US, le 28 janvier. Un dollar canadien déprécié s'avère particulièrement avantageux pour les entreprises exportatrices. Au Québec, le contexte favorise nettement les producteurs de métaux de base, de produits forestiers et de produits agroalimentaires. «Le prix du porc s'était déjà raffermi sur le marché mondial, explique Bruno Larue. Et là, en prime, les exportateurs québécois profitent d'un dollar déprécié pour bonifier encore plus leurs revenus. Ils gagnent aussi beaucoup en compétitivité, au niveau des prix surtout, pour mieux concurrencer leurs principaux rivaux américains.»

Bruno Larue, Département d'économie agroalimentaire et des sciences de la consommation
La Presse, 29 janvier


Sur l'inefficacité du vaccin 2014 contre la grippe


La campagne de vaccination contre la grippe a donné des résultats désastreux cette année. Au Québec, le taux d'efficacité du vaccin est de... 0%! «Les personnes qui ont reçu le vaccin et celles qui ne l'ont pas reçu ont eu le même taux de protection contre la grippe», explique Gaston De Serres, qui a participé à une étude sur le sujet. La raison? «L'Organisation mondiale de la santé se base sur les souches en circulation en février pour déterminer quel vaccin sera donné en novembre. Ça donne le temps au virus d'évoluer et c'est ce qui s'est produit. Ce qui a été choisi ne fonctionne pas du tout. C'est vraiment une mauvaise année.»

Gaston De Serres, Faculté de médecine
La Presse, 30 janvier


Sur le retrait des bibles dans les palais de justice


Les crucifix ont disparu des murs, mais on trouve encore, dans les palais de justice du Québec, des bibles sur lesquelles les témoins peuvent jurer de «dire la vérité, toute la vérité, et rien que la vérité». Faudrait-il les retirer au nom de la laïcité? Pas vraiment, selon Jocelyn Maclure, coauteur du mémoire 60 chercheurs universitaires pour la laïcité, contre le projet de loi 60. «La pratique est acceptable dans la mesure où il y a une option. On peut jurer sur la Bible ou faire une déclaration solennelle.»

Jocelyn Maclure, Faculté de philosophie
Le Soleil, 29 janvier

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!