Chroniques

Dans les médias

Christian Brunelle, Yan Cimon et Richard Marcoux sur les répercussions des écarts de conduite des employés dans leur vie privée, la stratégie d'expansion de la Maison Simons et la nouvelle secrétaire-générale à la Francophonie

Sur les répercussions des écarts de conduite des employés dans leur vie privée


Dans la foulée de l'affaire Ghomeshi, plusieurs questions ont été soulevées quant aux pouvoirs d'un employeur sur un employé dont les agissements dans la sphère privée sont sujets à controverse. Selon Christian Brunelle, il ne fait pas de doute que l'employeur a des droits. Au point de justifier un congédiement? «Oui, dans la mesure où les actes en question entachent la réputation de l'employeur et ont un effet dommageable sur son image de marque... Même si l'animateur était reconnu non coupable à l'issue d'un éventuel procès criminel, son congédiement pourrait être jugé parfaitement légal. Les règles qui encadrent le droit du travail sont différentes de celles qui ont cours en droit criminel.»

Christian Brunelle, Faculté de droit
L'actualité, 25 novembre


Sur la stratégie d'expansion de la Maison Simons


La Maison Simons ouvrira cinq nouveaux magasins au Canada d'ici 2017. Pour Yan Cimon, l'entreprise possède un très bon nom et une très bonne marque. Elle se donne aussi les outils pour demeurer concurrentielle. «Cette chaîne de magasins a un souci constant du service à la clientèle, explique-t-il. Elle a su bien utiliser et gérer sa marque privée. Elle a également investi au cours des ans dans l'entretien et la rénovation de ses installations. Enfin, elle a fait de bons choix de localisation pour ses nouveaux magasins, comme Vancouver, Calgary et Mississauga.»

Yan Cimon, Département de management
Le Soleil, 26 novembre


Sur la nouvelle secrétaire-générale à la Francophonie


Beaucoup de diplomates se seraient opposés à la candidature de Michaëlle Jean, plaidant que le numéro un de l'Organisation internationale de la Francophonie devrait être africain. Selon Richard Marcoux, «il va vraiment falloir que les pays qui ont appuyé Michaëlle Jean envoient un message à long terme que l'Afrique va demeurer la priorité. Le Québec et le Canada doivent s'assurer que l'Afrique soit au centre des enjeux de la Francophonie.»

Richard Marcoux, Département de sociologie
Le Soleil, 1er décembre

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!