Chroniques

Dans les médias

François Des Rosiers, Réginald Auger et Martine Roberge sur les nouveaux centres de distribution en banlieue, le déménagement des artefacts de Parcs Canada et la finalité des rites funéraires

Sur les nouveaux centres de distribution en banlieue


Les grandes bannières commerciales ont tendance à fermer leurs magasins, souvent situés en banlieue. Par contre, des centres de distribution ouvrent pour répondre aux commandes en ligne. C'est le constat que fait François Des Rosiers. «Le commerce de détail est en redéfinition. Les gens achètent beaucoup en ligne et vont moins dans les magasins. Les grands détaillants s'adaptent à cette situation et ça prend de l'ampleur.»

François Des Rosiers, Département de finance, assurance et immobilier

Le Journal de Québec, 19 janvier

Sur le déménagement des artefacts de Parcs Canada


Lors de sa récente visite à Québec, le premier ministre Justin Trudeau a indiqué sa préférence pour le déménagement de millions d'artefacts découverts un peu partout au Canada vers des installations ultramodernes à construire à Gatineau. Selon Réginald Auger, les objets archéologiques doivent être proches des citoyens comme des chercheurs. «On va envoyer les collections dans un entrepôt. Des techniciens vont mettre des numéros dessus et c'est à peu près tout. Personne ne va faire de recherche. Une collection qui n'est pas analysée, c'est une collection qui est près de la poubelle.»

Réginald Auger, Département des sciences historiques

Le Soleil, 21 janvier

Sur la finalité des rites funéraires


En 2016, 400 personnes sont décédées au Québec sans que leur corps soit réclamé. C'est deux fois plus qu'il y a 10 ans. La plupart de ces personnes sont inhumées dans une fosse commune, sans cérémonie et sans la moindre plaque. «De tout temps, rappelle Martine Roberge, les rites funéraires ont eu une double finalité: accompagner les survivants dans leur traversée du deuil et assurer le devenir corporel et spirituel du défunt. Assigner une dernière demeure à quelqu'un, c'est l'inscrire dans sa communauté au-delà de la mort.»

Martine Roberge, Département des sciences historiques

L'actualité, février 2018

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!