Chroniques

Dans les médias

Yan Cimon, Paul-André Lapointe et Simone Lemieux sur la fermeture de Holt Renfrew à Québec, le pouvoir limité des syndicats et le jugement social des personnes obèses

Sur la fermeture de Holt Renfrew à Québec


La chaîne de magasins de mode haut de gamme Holt Renfrew a décidé de fermer sa succursale de Québec, ainsi que celle d'Ottawa. En contrepartie, l'entreprise investira 300M$ pour agrandir et bonifier ses installations de Montréal, de Toronto et de trois villes de l'Ouest canadien. Selon Yan Cimon, la décision, sur le plan des affaires, devait être prise. «La nouvelle stratégie, affirme-t-il, sonne le glas des petits marchés dont le potentiel de croissance est inférieur à celui de villes comme Toronto, Calgary ou Vancouver.» Il ajoute que l'Ouest du pays attire de nombreuses personnes fortunées en provenance d'Asie.

Yan Cimon, professeur au Département de management
Le Soleil, 29 août


Sur le pouvoir limité des syndicats


Le fossé économique entre les riches et les pauvres ne cesse de s'élargir dans les pays développés et les syndicats, dont on s'attendrait qu'il contribue à freiner le phénomène, n'y peuvent rien. Une étude de l'Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS) rapporte que les syndicats ne parviennent plus à faire contrepoids à la montée des inégalités de revenus au Québec. «C'est comme si les syndicats ne parvenaient pas à se servir de leur forte présence au Québec comme levier pour améliorer les conditions de travail de leurs membres et de l'ensemble des travailleurs», dit l'auteur de l'étude, Paul-André Lapointe.

Paul-André Lapointe, professeur au Département des relations industrielles
Le Devoir, 27 août


Sur le jugement social des personnes obèses


La société pose un regard très critique sur les personnes qui affichent un important surplus de poids. Et le discours à leur endroit est à l'avenant, déplore Simone Lemieux. «Cette stigmatisation est réelle, c'est un phénomène qui s'affiche comme si c'était tout à fait normal et acceptable. Beaucoup de personnes sont d'avis que les obèses ne font rien pour sortir de leur état. Ce discours témoigne de l'importante ignorance que l'on a de cet enjeu complexe.»

Simone Lemieux, professeure au Département des sciences des aliments et de nutrition
La Presse, 29 août

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!