Chroniques

Ces profs qui changent des vies

ULaval nouvelles vous présente une série d'articles sur des enseignants inspirants qui ont influencé le parcours d'anciens étudiants. Cette semaine: Hubert Cormier rend hommage à Marie-Claude Vohl, professeure à la Faculté des sciences de l'agriculture et de l'alimentation.

Hubert Cormier et Marie-Claude Vohl dans un laboratoire de l'INAF, l'Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels de l'Université Laval, où le duo a effectué plusieurs projets de recherche conjoints.
Hubert Cormier n'a pas eu le parcours typique d'un étudiant en nutrition. Tout en se consacrant à ses recherches doctorales, il pouvait passer plusieurs heures par jour à vulgariser la science et à promouvoir la saine alimentation auprès du grand public. Auteur de cinq bestellers sur la nutrition, il a participé à des émissions de télé et de radio, a donné des conférences et a écrit des chroniques pour des magazines, des journaux et des blogues.

«J'ai fait un doctorat non traditionnel, dit celui qui est aujourd'hui une personnalité bien connue dans le milieu de la nutrition. J'ai lancé une carrière en communication en même temps que je faisais des études à temps plein. Ça prenait de l'ouverture d'esprit de la part de ma directrice de recherche et pour cela, je lui en serai toujours reconnaissant!»

Cette directrice de recherche, c'est Marie-Claude Vohl, professeure à l'École de nutrition et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la génomique appliquée à la nutrition et à la santé métabolique. Comme elle l'a fait pour Hubert Cormier, sa priorité est d'offrir un accompagnement personnalisé à tous ses étudiants-chercheurs. «Mon objectif est de contribuer à leur réussite tout en respectant leurs intérêts», indique la professeure.

Marie-Claude Vohl est à l'emploi de l'Université depuis 20 ans. À l'Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels, elle mène des travaux de recherche en génomique afin d'étudier les facteurs de risques des maladies cardiométaboliques et les effets d'interaction entre les gènes et la diète. Avec Hubert Cormier, elle a écrit plusieurs articles scientifiques. Ils se sont intéressés notamment aux bienfaits du yogourt, un aliment aux valeurs nutritives importantes.

Ce projet de recherche a inspiré à Hubert Cormier la création de son premier livre de recettes, Ma table festive – yogourt, paru en 2015 aux Éditions La Semaine. L'ouvrage, traduit en anglais et en allemand, présente 75 recettes originales basées sur le yogourt. Outre les ingrédients et la préparation, il contient plusieurs informations sur l'histoire de cet aliment et ses effets sur la santé. On y apprend, entre autres, que le yogourt peut être un excellent substitut aux matières grasses dans des recettes. «C'est ce livre qui m'a fait connaître du grand public et qui a propulsé ma carrière, relate le diplômé. Ce projet me trottait dans la tête depuis un moment. Je cherchais une façon de décrypter les résultats de nos recherches pour les consommateurs, les lecteurs et les internautes qui me suivaient sur les réseaux sociaux. Les recettes démontrent les bienfaits du yogourt et le fait que l'on peut en manger autrement que dans des collations.»

Gastronome, Hubert Cormier adore son métier de nutritionniste. Il en parle avec verve et passion. Ses talents de communicateur, il les doit en partie à son ancienne professeure. De fait, il n'était pas rare que Marie-Claude Vohl organise des rencontres d'équipe pour préparer ses étudiants à présenter leurs travaux de recherche dans des congrès internationaux. Les conférenciers étaient alors invités à répéter devant leurs collègues, qui pouvaient réagir et poser des questions, le tout étant chronométré afin de respecter les limites de temps alloués à leur présentation. C'est lors de ces échanges que Hubert Cormier a pu acquérir des techniques pour transmettre des connaissances spécialisées dans son domaine.

Pour la professeure Vohl, il est essentiel que les chercheurs de son équipe soient aussi de bons communicateurs. «Puisqu'ils intègrent des aspects de génomique, nos travaux de recherche en nutrition ne sont pas traditionnels. Cela demande une certaine vulgarisation, et ce, même si les étudiants présentent dans des congrès où sont réunis des experts. C'est pourquoi je les prépare à donner des conférences en fonction de leur auditoire», explique-t-elle.

En plus de son ouverture et de sa rigueur scientifique, Hubert Cormier retient de la professeure sa grande disponibilité à l'égard des étudiants. «Avec elle, on n'a pas besoin de prendre rendez-vous. Il suffit de cogner à la porte de son bureau pour qu'elle nous invite à entrer et qu'elle prenne tout le temps nécessaire pour répondre à nos questions. Sa grande disponibilité m'a toujours épaté. Elle a aussi un excellent sens de l'humour. C'est dans son bureau que j'ai eu les plus grands fous rires!», se souvient le nutritionniste.

Pour lire tous les articles de la série:




Et vous, y a-t-il un enseignant qui a changé votre vie?


Les meilleurs enseignants, ce sont ceux dont on se souvient toute sa vie durant. Dévoués, pédagogues, enthousiastes, ils nous ont transmis leur passion, ont élargi nos horizons, nous ont donné envie d'être créatifs dans un domaine. Diplômé ou étudiant, vous avez une histoire qui implique un professeur ou un chargé de cours toujours à l'emploi de l'Université? N'hésitez pas à écrire au journaliste Matthieu Dessureault pour lui faire part de votre témoignage. Votre histoire pourrait faire l'objet d'un article dans le journal!

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!