Chroniques

Bravo!

Des membres de la communauté universitaire se distinguent

Marcel Babin
Prix d'excellence des diplômés de l'UQAR


Le parcours exceptionnel du biologiste Marcel Babin a récemment été reconnu par le Prix d'excellence 2015 des diplômés de l'UQAR. Marcel Babin est titulaire de la Chaire d'excellence en recherche du Canada en télédétection de la nouvelle frontière arctique du Canada à l'Université Laval. Ses travaux portent sur les répercussions de la fonte des glaces dans l'océan Arctique et cherchent à déterminer l'évolution des écosystèmes. Il dirige actuellement l'Unité mixte internationale Takuvik.


Georges Beaudoin
Prix Jean-Descarreaux et prix du Mérite géoscientifique


Le prix Jean-Decarreaux de l'Association de l'exploration minière du Québec souligne le travail d'un individu dont les écrits ont contribué à accroître les connaissances liées à l'exploration minière. Cette année, c'est Georges Beaudoin, professeur au Département de géologie et de génie géologique, qui a obtenu cette distinction. Il a également reçu le prix du Mérite géoscientifique de l'Ordre des géologues du Québec, qui récompense les réalisations exceptionnelles en sciences de la terre, dans le secteur des ressources minérales et pétrolières.


Jean Martin Beaulieu
Prix Royal-Mach-Gaensslen


Pour ses recherches sur le lithium, un médicament utilisé dans le traitement des troubles bipolaires, Jean Martin Beaulieu a reçu le prix Royal-Mach-Gaensslen pour la recherche en santé mentale. Ce prix, attribué par l'Institut de recherche en santé mentale du Royal, appuie les chercheurs canadiens en début de carrière pour les encourager à poursuivre leurs recherches sur les troubles bipolaires et autres maladies mentales. Les travaux de ce professeur du Département de psychiatrie et de neurosciences se sont distingués pour leur rigueur scientifique, leur pensée novatrice et leur originalité.


Marie-Claire Belleau, Yves De Koninck, Clément Gosselin et Charles M. Morin
Membres de la Société royale du Canada


La Société royale du Canada a récemment élu 83 personnalités, dont quatre professeurs de l'Université Laval. Marie-Claire Belleau, Yves De Koninck, Clément Gosselin et Charles M. Morin ont été remarqués en raison de leur contribution exceptionnelle à la vie intellectuelle au Canada. Devenir membre de la Société Royale est le plus grand honneur qui puisse être accordé à un universitaire des domaines des arts, des lettres et des sciences. Cette distinction leur sera remise lors d'une cérémonie, le 27 novembre, à Victoria, en Colombie-Britannique.


Rénald Bergeron
Prix Reg-L.-Perkin


Le prix Reg-L.-Perkins est attribué par le Collège des médecins de famille du Canada à un médecin de chacune des provinces canadiennes. Il vise à reconnaître les personnes qui incarnent le mieux l'idéal d'un médecin de famille. En 2015, c'est Rénald Bergeron, doyen de la Faculté de médecine, qui a reçu cet honneur pour le Québec. Son approche d'une grande efficacité, humaniste et axée sur la collaboration, a retenu l'attention du Collège. Soulignons que Rénald Bergeron a collaboré à la création de la Maison Michel-Sarrazin.


Emmanuel Bujold
Prix d'excellence en recherche de l'Association des professeurs d'obstétrique et gynécologie du Canada


Professeur à la Faculté de médecine et membre du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, Emmanuel Bujold a reçu le Prix d'excellence en recherche 2015 de l'Association des professeurs d'obstétrique et gynécologie du Canada. Cette distinction est remise à un chercheur qui s'est démarqué par son leadership scientifique, par ses qualités comme mentor, par sa créativité et par ses réalisations en recherche. Le professeur Bujold est un médecin praticien spécialiste en médecine maternelle et foetale.


René Bureau
Médaille de l'Assemblée nationale


René Bureau a laissé une empreinte profonde dans le monde de la paléontologie québécoise. Ce récipiendaire de la Médaille de l'Assemblée nationale du Québec est entré au Département de géologie et de génie géologique en 1940. Il a été conservateur de la collection géologique de l'Université et chargé d'enseignement jusqu'en 1979. La réalisation dont il est le plus fier: la fondation du parc national de Miguasha, un site du patrimoine mondial de l'UNESCO. René Bureau a célébré cette année son 100e anniversaire.


Aline Charles
Prix Hilda-Neatby


L'objectif du prix Hilda-Neatby en histoire des femmes et du genre, décerné depuis 1982 par le Comité canadien de l'histoire des femmes lors du colloque annuel de la Société historique du Canada, est d'encourager la publication d'articles scientifiques sur l'histoire des femmes et du genre. Aline Charles a remporté ce prix pour son remarquable article «Femmes âgées, pauvres et sans droit de vote, mais… citoyennes? Lettres au premier ministre du Québec, 1935-1936», publié dans la revue Recherches féministes. Professeure au Département des sciences historiques, la lauréate est une spécialiste d'histoire sociale et du genre pour le Québec et le Canada au 20e siècle.

Paule Halley
Prix Acfas – Michel-Jurdant


Paule Halley est une pionnière du droit de l'environnement. Cette lauréate du prix Acfas – Michel-Jurdant possède en effet une expertise unique. Depuis 1988, elle contribue à développer cette branche du droit, dont il reste encore plusieurs chapitres à écrire. La Chaire de recherche du Canada en droit de l'environnement, dont elle est titulaire depuis 2002, est la seule en son genre au Québec. Elle se dit fière d'être associée à Michel Jurdant, un écologiste québécois et ancien professeur de foresterie de l'Université Laval.


Marc-André Légaré
Étudiant-chercheur étoile du Fonds de recherche du Québec


Supervisé par le professeur Frédéric-Georges Fontaine, Marc-André Légaré, étudiant-chercheur au Département de chimie, a été nommé étudiant-chercheur étoile du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies pour le mois d'octobre. Cette distinction souligne la qualité d'un article qu'il a publié cet été dans la revue Science. Ses travaux ouvrent la voie à une nouvelle génération de catalyseurs hautement performants, bon marché et moins polluants, qui pourraient améliorer un procédé chimique couramment employé dans les industries.


Guy Poirier
Prix Tony-Pawson


Le prix Tony-Pawson, décerné par le Canadian National Proteomics Network, a été créé il y a 5 ans pour souligner le travail d'un chercheur dont les réalisations en sciences fondamentales ou appliquées ont contribué de façon remarquable à l'avancement de la protéomique en sciences biologiques. Le lauréat de cette année, Guy Poirier, professeur à la Faculté de médecine et membre du Centre de recherche du CHU de Québec-Université Laval, est connu mondialement pour ses travaux sur la poly(ADP-ribose) polymérase, la mort cellulaire et la réparation de l'ADN.



Peter Vanrolleghem
Prix du Président de la Water Environment Federation


Peter Vanrolleghem, professeur au Département de génie civil des eaux et directeur de CentrEau, a remporté le prix du Président 2015 remis par la Water Environment Federation (WEF). Ce prix lui a été décerné pour souligner sa contribution remarquable au Réseau Environnement et sa participation à l'atteinte des objectifs que s'étaient fixés la WEF sur le plan des partenariats mondiaux et de l'engagement des jeunes professionnels. Il s'est notamment illustré en organisant le WEFMAX 2015 à Québec.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!