Arts

Troupe de théâtre Les Treize: 70 bougies

La troupe a révélé, le lundi 3 février, ses différents projets à venir ainsi que ses deux pièces prévues pour la session d’hiver

Les Treize célébraient leurs 50 années d’existence en 1999. La troupe de l’époque avait alors présenté <em>Vive les créations collectives des années 70</em>, qui révélait de façon très vivante l’histoire des Treize, la plus ancienne troupe de théâtre amateur du Québec. Sur la photo, Cloé Paquette, Pierre-Olivier Nadeau, Israël Gamache et Marie-Hélène Raymond.

La Troupe de théâtre Les Treize a 70 ans! Question de marquer le coup, les équipes de production de la troupe avaient donné rendez-vous à la communauté universitaire le soir du lundi 3 février, au Café Fou AELIES du pavillon Alphonse-Desjardins.

Olivier Charbonneau, président de la troupe Les Treize

Les différents projets ont été annoncés, dont les pièces Hurlevents de Fanny Britt (au Théâtre de poche, du 18 au 22 mars; billets en vente en ligne) et Les Miroirs verts (les 2 et 3 avril, au Palais Montcalm; billets en vente en ligne).

Une nouveauté cette année: les comédiens procéderont à une lecture publique de l'œuvre de 10 auteurs-étudiants le 24 mars, à la Maison de la littérature. Cette prestation sera le fruit de deux ateliers donnés préalablement aux comédiens en écriture et en jeu, offerts respectivement par la chargée de cours et auteure Isabelle Hubert et le comédien Mario Saint-Amand.

La pièce <em>Les Miroirs verts </em> propose, par une forme poétique, onirique et imaginaire, de se questionner sur le rapport au spirituel, au sens philosophique.

70 ans déjà!

Ayant pour principal objectif de faire connaître les créateurs d'aujourd'hui et de demain, la troupe Les Treize a vu plusieurs grandes personnalités débuter sur ses planches, telles que Gilles Vigneault, Dorothée Berryman, Nicole Leblanc, Raymond Bouchard, Rémy Girard, Normand Chouinard, Marie Tifo, Marie Laberge, Jean Barbeau et Denise Proulx.

La troupe célébrait ses 50 années d’existence en 1999. Pour souligner l’occasion, le Gala Retrouvailles avait eu lieu sous la présidence d’honneur du comédien Normand Chouinard. La troupe de l’époque y avait alors présenté la pièce Vive les créations collectives des années 70, qui révélait de façon très vivante l’histoire des Treize, la plus ancienne troupe de théâtre amateur du Québec.

Bernard Duchesne, neveu du fondateur de la troupe Les Treize et collaborateur de la troupe, était présent à cette soirée bien spéciale.

Origines de la troupe

C'est dans les pages du Carabin de l’Université Laval, journal étudiant de l’époque, que le premier «appel à tous» a été lancé le 12 octobre 1949, par Jacques Duchesne, fondateur de la troupe. Mordu d’art dramatique, cet étudiant en commerce souhaitait réaliser son rêve: fonder une troupe universitaire où l’on pourrait «essayer, en joyeuse compagnie, de faire du théâtre». Une dizaine de personnes acceptent alors le défi. Rapidement, la Société dramatique de l’AGEL (Association générale des étudiants de Laval) prend forme. Elle adopte le nom Les Treize peu de temps après sa fondation.

Pourquoi ce nom?

On a longtemps pensé que le nom Les Treize venait du nombre de participants qui ont constitué la première cuvée de la troupe, mais ce n'est pas le cas. Il a fallu attendre les célébrations du 40e anniversaire de la troupe pour que Jacques Duchesne révèle la vraie signification de ce nom lors d’une entrevue. En fait, l’appellation vient tout simplement de l’attachement du fondateur pour ce nombre. En plus d’être son chiffre chanceux, le 13 était son jour de naissance et le numéro d'un appartement où il a longtemps résidé.

Plus d'information:

L’appellation Les Treize vient de l’attachement du fondateur, Jacques Duchesne, pour ce nombre. En plus d’être son chiffre chanceux, le 13 était son jour de naissance et il a résidé longtemps dans un appartement portant ce numéro.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!