Arts

Tempête d'idées créatives

Près de 50 artistes de la relève prendront d'assaut le nouveau pavillon du Musée national des beaux-arts du Québec pour l'événement Bouillon d'art multi (BAM)

Par : Matthieu Dessureault
Un bouillon d'arts multidisciplinaires, c'est bien ce que propose le BAM, un concept 100% étudiant né d'un désir de repousser les limites de la création. Cet événement, qui a attiré plusieurs centaines de curieux au complexe Méduse l'an dernier, est de retour, cette fois dans le magnifique pavillon Pierre-Lassonde du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ). Deux jours durant, 48 étudiants issus du programme de théâtre de l'Université Laval, de l'École de danse de Québec, de l'École de cirque de Québec et des conservatoires de musique et d'art dramatique de Québec seront sur place. Divisés en six équipes, ils mêleront leurs idées et leurs points de vue.

Le résultat de ce remue-méninges sera présenté au public le 8 février, de 19h à 23h, dans le cadre d'une activité spéciale du Mois Multi. Les visiteurs déambuleront dans le pavillon tout en assistant à des performances multidisciplinaires. «Ils pourront voir des oeuvres éclatées, vivantes, électriques. La mission du BAM est de présenter les créateurs de demain. C'est une belle façon de découvrir en primeur les artistes qui seront sur nos scènes», lance Emile Beauchemin, étudiant à la maîtrise en littératures et arts de la scène et de l'écran et cofondateur du Festival de théâtre de l'Université Laval, à l'origine de cette initiative.

Les artistes, qui auront carte blanche, seront invités à s'inspirer du décor spacieux du pavillon Pierre-Lassonde. Tout au long du processus, ils seront encadrés par des professionnels de diverses disciplines. La comédienne et metteure en scène Marie-Hélène Gendreau, les chorégraphes Geneviève Duong et Alan Lake, le musicien Martien Bélanger ainsi que les artistes de cirque Geneviève Kérouac et Claudel Doucet superviseront chacun une équipe. Des membres de l'Association générale des étudiants et étudiantes en musique de l'Université Laval et du Regroupement des étudiantes et des étudiants en arts visuels seront aussi sur place pour pimenter la soirée.

«Le but, ajoute Emile Beauchemin, est de faire collaborer les gens qui représentent l'émergence en arts de la scène à Québec. On veut créer des occasions de rencontre, et ce, avant que les étudiants sortent de l'école. Il s'agit du meilleur moment pour s'impliquer et créer un réseau de relations. Pour nous, le BAM n'est qu'un tremplin qui nous mènera vers d'autres projets qui contribueront à l'effervescence de notre ville.»

Thierry Belleguic, conseiller spécial du recteur à la culture et à l'innovation sociale, se réjouit de voir de plus en plus d'étudiants porter de telles initiatives. Depuis quelques années, il travaille à renforcer les liens entre l'Université et le milieu culturel. Entre autres choses, il promet le retour, dès l'année prochaine, de la Nuit de la création au MNBAQ, une activité visant à mettre en valeur le talent de jeunes artistes. La mission du BAM s'intègre donc parfaitement dans sa vision. «Cet événement poursuit l'idéal qui nous animait quand nous avons fondé la Nuit de la création, soit celui de faire sortir la créativité des murs de l'Université. Il donne aux étudiants l'occasion de vivre une expérience formatrice en allant à la rencontre de publics variés. Il permet aussi à l'Université de jouer son rôle d'acteur culturel tout en faisant connaître les programmes d'études qui nourrissent ce genre de projets.»

Les ateliers de création auront lieu les 4 et 5 février. Le résultat sera présenté le 8 février, de 19h à 23h. Plus d'information. Suivez l'événement sur Facebook. L'entrée est libre.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!