Arts

Promouvoir la différence

Les livres d'Ann-Alexandre Gauthier ont pour but d'agir contre les stéréotypes de la littérature jeunesse

Par : Yvon Larose
Le premier livre d'Ann-Alexandre Gauthier raconte une journée dans la vie d'une fillette atteinte du trouble de l'autisme. Celle-ci n'a pas envie d'aller à l'école à cause des contacts physiques avec les autres élèves, en particulier dans le secteur des casiers où tout le monde est à l'étroit.
Le premier livre d'Ann-Alexandre Gauthier raconte une journée dans la vie d'une fillette atteinte du trouble de l'autisme. Celle-ci n'a pas envie d'aller à l'école à cause des contacts physiques avec les autres élèves, en particulier dans le secteur des casiers où tout le monde est à l'étroit.
La communauté des auteurs de littérature de jeunesse s'apprête à accueillir un nouveau membre dans ses rangs. Ann-Alexandre Gauthier, finissante du baccalauréat en traduction, lancera sous peu son premier livre aux Éditions Courtepointe. Intitulé Une journée avec Aurélie, ce livre éducatif de 24 pages, illustré par Jeanne Tremblay-Gravel, raconte une journée dans la vie d'une fillette atteinte du trouble de l'autisme. Elle n'a pas envie d'aller à l'école à cause des contacts physiques avec les autres élèves, en particulier dans le secteur des casiers où tout le monde est à l'étroit. Aurélie n'aime pas être touchée, encore moins être bousculée. Elle se sent brimée dans sa liberté lorsque cela arrive. Mais la direction de l'école a trouvé une solution à son problème. Un casier lui a été aménagé à l'écart, pour elle toute seule.

«Je travaille sur une collection de livres où les personnages sont dépeints de façon réaliste, explique Ann-Alexandre Gauthier. Il existe actuellement très peu d'ouvrages qui dressent le portrait d'enfants ayant des difficultés. On peut penser aux troubles du comportement comme l'autisme, l'anxiété et le déficit de l'attention. Ou bien à un handicap physique ou mental. Il y aussi les enfants vivant dans une famille non traditionnelle, qu'elle soit homosexuelle, végétarienne, immigrante ou famille d'accueil. Cette collection de livres veut agir contre les stéréotypes de la littérature jeunesse. À la suite de la sortie de mon projet, ma boîte courriel a explosé de demandes de sujets sur lesquels on aimerait que j'écrive.»

La démarche d'Ann-Alexandre Gauthier n'est pas que littéraire. Grâce au Profil entrepreneurial intégré à son programme d'études, elle a pu planifier, gérer et réaliser un projet de création d'entreprise. C'est dans ce contexte que Les Éditions Courtepointe ont vu le jour. Un professionnel d'Entrepreneuriat Laval, un organisme dont la mission est de favoriser le démarrage d'entreprises à l'Université Laval, l'a encadrée et l'accompagne toujours dans les différentes étapes de son projet. Pour lancer son entreprise, l'étudiante, qui se définit fondamentalement comme «une fille de projets», s'est tournée vers la plateforme de sociofinancement La Ruche Québec. Les 3 000$ amassés ont servi au tirage, aux illustrations et au graphisme du premier livre. En novembre, Entrepreneuriat Laval lui décernait le premier prix du Concours d'idées d'entreprises.

Les livres d'Ann-Alexandre Gauthier s'adressent à des enfants âgés entre 4 et 7 ans. Chacun de ces ouvrages présente l'histoire d'un personnage vivant avec une différence. Les récits sont souvent inspirés de la vie de gens qui ont eu envie de raconter leur histoire à l'étudiante, qui est par ailleurs mère d'un garçon de deux ans. Selon elle, la littérature pour enfants doit aller beaucoup plus loin que les contes de fées et les récits de chevaliers en démystifiant la différence. «Mes livres sont adaptés à un public très jeune afin que les enfants comprennent, dès leur enfance, que la différence est quelque chose de beau, souligne-t-elle. À partir de 4 ans, un enfant commence à comprendre qu'un ami peut être différent tout en étant un héros à sa manière. Par exemple, en démontrant beaucoup de courage à accomplir une tâche qui lui demande deux fois plus de temps en raison d'un handicap physique. Il faut venir à accepter l'autre pour arriver ultimement à une société où chacun a sa place.»

Ann-Alexandre Gauthier a écrit cinq autres livres sur des thèmes tels que la maladie mentale, la surdité et la pauvreté. Le second ouvrage à paraître portera sur la paralysie cérébrale. «J'aimerais en publier un par trimestre», dit-elle. Comme éditrice, l'étudiante invite les auteurs de livres jeunesse, qui partagent sa vision des choses, à joindre sa maison d'édition.

Les Éditions Courtepointe seront présentes au Salon international du livre de Québec, au début d'avril. À moyen et long termes, l'auteure d'Une journée avec Aurélie et future traductrice professionnelle aspire à publier ses ouvrages en français d'abord, puis en anglais et en espagnol. «Après le Québec et le Canada français, soutient-elle, l'Europe francophone sera mon nouvel objectif.»

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!