Arts

Liberté d’expression et littérature

L’illustrateur Yayo, l’historienne Mira Falardeau et la doctorante Lydie Koblan Huberson réunis lors d’une table ronde

La Maison de la littérature présentera une table ronde intitulée «Liberté d’expression, politiquement correct et littérature» le mercredi 27 février. L’animateur Mickaël Bergeron recevra l’illustrateur et auteur Diego Herrera – aussi connu sous le nom de Yayo. Ce dernier sera accompagné de Mira Falardeau, historienne de l’art et illustratrice, et de Lydie Koblan Huberson, doctorante en anthropologie à l’Université Laval. Ensemble, ils exploreront les multiples facettes des concepts du «politiquement correct» et de la liberté d’expression, ainsi que leur influence sur l’art et la littérature.

Cet événement soulignera la fin de la résidence de création de Diego Herrera à la Maison de la littérature. Arrivé au Québec en 1987, l’illustrateur d’origine colombienne s’est entre autres fait connaître grâce aux dessins éditoriaux qu’il a publié pendant 29 ans dans L’Actualité. Il a aussi fait paraître de nombreux albums illustrés. Son travail fut récompensé par le prix Charles-Biddle, décerné par le gouvernement du Québec, et le prix du Meilleur album pour enfants du Salon du livre de Trois-Rivières. Il a également été finaliste à deux reprises pour le Prix du Gouverneur général en littérature jeunesse.

Sa résidence de création sous la thématique «Exil et liberté» a été l’occasion pour lui de travailler à une série de textes poétiques et de récits humoristiques inspirés de dessins satiriques et d’illustrations sur la liberté d’expression.

Mercredi 27 février, à 17h, à la Maison de la littérature (40, rue Saint-Stanislas). Entrée libre.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!