Arts

Les activités socioculturelles

Le diptyques suspendus de Stéphane Lalonde
Stéphane Lalonde présente l’exposition Passage du 15 au 26 septembre à la Salle d’exposition du pavillon Alphonse-Desjardins. À cette occasion, l’artiste photographe et étudiant à la maîtrise en orthophonie exposera une vingtaine de diptyques suspendus dans l’espace de façon à suggérer un parcours. Les photographies argentiques, réalisées lors d'un séjour de production au Centre Vu, prennent leur source dans les recherches de Stéphane Lalonde sur l’acquisition du langage chez les enfants porteurs d’implants cochléaires. L'artiste propose au public le fruit d’une année de recherche et de création sur l’acquisition et la représentation du langage oral chez l’enfant vivant avec une surdité profonde. Les œuvres de ce projet représentent photographiquement et conceptuellement la surdité tout en évoquant les processus cognitifs et l’aide technique qu’utilise l’enfant sourd dans son acquisition du langage oral. Pour mener à terme son ambitieux projet, Stéphane Lalonde a consulté et côtoyé plusieurs spécialistes et chercheurs qui s’intéressent à la surdité et à l’apprentissage du langage en plus de rencontrer des enfants atteints de surdité ainsi que leurs parents. En 2002, Stéphane Lalonde a présenté Chants d’anoures à l’Espace F de Matane et, en 2005, Regards croisés au Musée de la civilisation de Québec et à La Casa de la Cultura de Guanajuato, au Mexique. Les heures d’ouverture de la Salle sont de 9 h à 17 h, du lundi au vendredi et de 11  h à 17 h, les samedi et dimanche. Le vernissage aura lieu en présence de l’artiste le jeudi 18 septembre à 17 h et ce dernier sera également présent les 20 et 21 septembre pour répondre aux questions du public.

Un happening gonflé
La première édition de l’événement Helium prendra son envol le samedi 13 septembre, à 20 h, dans le hall du Musée de la civilisation. Dans une atmosphère aérienne et au rythme d'un DJ invité, le public est convié à s’approprier un espace architectural inusité composé de milliers de ballons gonflés à l'hélium et à l'oxygène. Ce projet ambitieux, qui s'inscrit dans la lignée des constructions architecturales éphémères, devrait mettre en éveil tous les sens des spectateurs. La sculpture architecturale in situ sera réalisée par une équipe d'étudiants pendant la journée du 13 septembre. L’événement Helium est l’apogée d’un concours novateur de sculptures architecturales qui s’adressait aux étudiants de 1er et de 2e cycles en architecture, en aménagement, en design et en arts visuels de toutes les universités du Québec. L’équipe gagnante dont le projet sera réalisé a été dévoilée le 5 septembre. Toutes les propositions soumises sont présentement exposées dans le hall du Musée de la civilisation jusqu'au 21 septembre. Un prix du public sera également décerné lors de la soirée du 13 septembre et les visiteurs sont donc invités à voter pour leur coup de cœur. L’objectif de cet événement, mis sur pied par un groupe d’étudiants de l’Université Laval, est de promouvoir le génie et le savoir-faire des créateurs étudiants. Ce concours représente un défi technique et conceptuel pour les étudiants par l’utilisation de matériaux inusités, tels les ballons, l’hélium et la ficelle. Le coût d’entrée pour la soirée est de 3 $ pour les étudiants et de 5 $ pour les autres. Pour information: www.helium.tk

Auteurs recherchés pour L’écrit Primal
Vous êtes étudiants ou étudiantes à l’Université, alors ne laissez pas vos chefs-d’œuvre littéraires mourir dans vos tiroirs! Le recueil L’écrit Primal pourrait vous donner la chance de publier un texte, qu'il s'agisse de poésie, d'une nouvelle, d'un essai, d'un récit, d'un conte, d'une chanson ou d'une autre forme d’écrits. Un comité de sélection choisira les textes qui feront partie du numéro 39 de la revue littéraire du Cercle d’écriture de l’Université Laval(CEULa). Il est possible d'en soumettre plusieurs, mais un seul texte par auteur sera retenu pour la publication. Les textes doivent avoir de 2 à 10 pages, être saisis en Times New Roman 12 points à double interligne et être envoyés par courriel à ceula@asso.ulaval.ca. Ils doivent également contenir le nom, l'adresse courriel, le numéro de téléphone, l'adresse postale et le numéro de dossier étudiant de leur auteur. La date limite les soumettre est le vendredi 12 septembre à 17 h. Les auteurs ne recevront aucune compensation financière, mais auront le plaisir de voir leur écrit mis en page et publié dans un recueil. Le comité ne se tient pas responsable des manuscrits qui lui sont adressés, aussi les auteurs doivent conserver leurs originaux. Pour s’inscrire au Cercle d’écriture, il suffit de se présenter au Bureau d’accueil et d'animation (BAA) situé au local 2344 du pavillon Alphonse-Desjardins. Le coût d’inscription est de 15 $ par année et comprend l'abonnement aux deux numéros de L'écrit primal publiés dans l'année ainsi que l’accès à toutes les activités du CEULa: ateliers d’écriture ou de lecture, nuit d’écriture, etc.

L'absurdité des mondes oniriques
Richard Noury, étudiant à l’École des arts, présentera l’exposition de sculptures Armoires et Absurdité des mondes oniriques du 29 septembre au 10 octobre dans la Salle d’exposition du pavillon Alphonse-Desjardins. Richard Noury a œuvré professionnellement de 1980 à 1996 comme artisan du bois et a participé à plusieurs expositions. En 2003, il reprend ses activités créatrices avec une vision nouvelle qui a donné naissance à son exposition actuelle qui contient des œuvres créées avant son admission à l'École des arts. Ce sont en grande partie des sculptures narratives, soit une série de 15 armoires dans lesquelles dorment des objets, des images et des textes. Parfois, le contenu déborde vers l'extérieur ou l'intérieur. Pour découvrir chacune des œuvres, il faut ouvrir leurs portes comme un livre. Selon l'artiste, le meuble sert en quelque sorte de canevas, de support à ses opinions et ses émotions: il y a donc symbiose entre le contenu et le contenant. Armoires et Absurdité des mondes oniriques est issue de l'irrationnel et de l'intuition d'un artiste qui s'inspire autant du surréalisme et du dadaïsme que de l’automatisme et de l’art engagé. Le vernissage aura lieu le jeudi 2 octobre à 18 h.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!