Arts

Les activités musicales et socioculturelles

Les trois Bach à la flûte traversière
Anne Thivierge, flûte traversière baroque, et Pierre Bouchard, clavecin, invitent tout un chacun au concert tout Bach qu’ils présenteront le mardi 23 janvier, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon. Au programme de la soirée, les interprètes feront entendre des œuvres de Johann Sebastian Bach, de l’aîné de ses fils Wilhelm Friedemann Bach et de Carl Philip Emanuel Bach. Originaire de Charlevoix, Anne Thivierge a terminé avec brio une maîtrise en flûte traversière baroque au Koninklijk Conservatorium Brussel auprès du flûtiste de renommée mondiale Barthold Kuijken. Elle s'est aussi perfectionnée à Paris auprès de Marc Hantaï et à Bruxelles auprès de Frank Theuns, ainsi qu’auprès de Lise Daoust à l'Université de Montréal, puis à Paris chez le flûtiste Raymond Guiot et en Allemagne à la Stockhausen-Kurse Kürten 2003 auprès de Kathinka Pasveer et Karlheinz Stockhausen. Elle joue sous la direction de chefs réputés tant en Europe qu'au Canada et fait présentement un doctorat en éducation musicale à la Faculté de musique. Professeur de clavecin et d'orgue au Département de musique du Cégep de Sainte-Foy, Pierre Bouchard fait carrière de musicien soliste et chambriste tant à l'orgue qu'au clavecin et au pianoforte. Il est aussi impliqué dans les domaines de l'entretien, de la facture et de la diffusion de ces instruments pour lesquels il est fréquemment consulté à titre d'expert. Il est organiste à l'oratoire des religieuses Saint-Joseph Saint-Vallier à Québec et partage aussi cette fonction à la basilique de Sainte-Anne-de-Beaupré.

Exposition Pure laine
Enfilez vos tuques et vos mitaines pour découvrir l’exposition «Pure laine» présentée par Karine Roy, du 15 au 26 janvier, à la Salle d’exposition du pavillon Alphonse-Desjardins. Étudiante en arts visuels, Karine Roy puise son inspiration dans certaines traditions artisanales québécoises comme le recyclage de la laine. Influencée par un documentaire de l’Office national du film du Canada (ONF), La laine du pays, réalisé par Léo Plamondon, l’étudiante utilise la technique pour la jumeler à la coutume des Québécois d’envelopper et de couvrir les arbres et les arbustes pour les protéger des rigueurs de l’hiver. Transposées dans un contexte artistique, ces méthodes deviennent des sources de questionnement et d’interprétation. En travaillant la laine recyclée, Karine Roy présente une version poétique de l’hiver par des interventions minimalistes sur les sites extérieurs du campus de l’Université. Les visiteurs sont donc invités à profiter des joies de l’hiver tout en découvrant des créations artistiques simples et respectueuses de l’environnement. Les interventions de l’artiste consistent à protéger les petits fruits avec de la laine tout en faisant référence à la notion d’«habillement» imposée par la saison hivernale. Son installation présentée dans la Salle d’exposition du pavillon Alphonse-Desjardins réside en une version plus intimiste et intériorisée de son travail qui exploite également la symbolique de l’hiver.

Rentrée jazz
Les étudiants du programme jazz et musique populaire donneront un concert présenté le jeudi 25 janvier, à 20 h, au Théâtre de la cité universitaire, pavillon Palasis-Prince. Placés sous la coordination de Gabriel Hamel, ces musiciens regroupés en petites formations de 4 à 6 interprètes vous présenteront un programme fort varié et accessible.

Les femmes savantes
La Troupe de théâtre Côté Cour de l’Association des étudiantes et étudiants en droit présente, pour son 20e anniversaire, Les femmes savantes de Molière à l’amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins du 25 au 27 janvier à 20 h. La mise en scène est assurée par Patric Saucier. Amoureuse de la philosophie et des beaux esprits, Philaminte a bien l’intention de résoudre sa fille Henriette à épouser Trissotin, grand parleur auprès de ces dames. De son côté, Henriette n’a d’yeux que pour Clitandre, et c'est l’appui de son père, Chrysale, qu’elle ira chercher pour arriver à ses fins. S’ensuit donc une course effrénée où amour et Lumières s’affrontent, où la poésie tourne au ridicule et où les mœurs sont exposées avec malice et dérision. Elles sont drôles et enflammées, ces femmes savantes, et charmeront le public par leur fougue et leur impétuosité. C’est avec un œil nouveau que nous les présente Patric Saucier, bien conscient que les comédiens sont des universitaires. Adaptée à la réalité du 21e siècle, cette version de la pièce de Molière n’a de classique que le texte… et l’humour, bien sûr! Les billets sont disponibles à la porte au coût de 12 $ ou en prévente à l’Animation socioculturelle, au local 2344 du pavillon Alphonse-Desjardins, au coût de 10 $.

Awal au Café des poètes
Depuis septembre dernier, les étudiantes et étudiants sont invités à participer aux activités de la Boîte à chansons qui se tiennent un vendredi sur deux au Café des poètes, de 20 h à 23 h. Il s'agit d'une occasion pour la communauté étudiante musicienne de se produire sur scène et devant public. Durant le trimestre d'hiver, sept rendez-vous sont à mettre à l’agenda. La prochaine rencontre aura lieu le vendredi 19 janvier avec la formation AwalL. Cette dernière a vu le jour à la suite d'une rencontre, il y a un an, entre la chanteuse Rose Ingrid Gracia et le guitariste Rafik Abdeladim. Depuis peu, le duo s'est adjoint trois nouveaux membres, soit Guillaume Chabot à la guitare, Marc Gretillat au violon et Roxanne Chabot aux percussions. À eux cinq, Awal offre un répertoire teinté de folk, de reggae, de soul, de blues, de flamenco, de musique kabyle et d'autres influences donnant une sonorité bien particulière au groupe. Sur le thème du «voyage musical», le groupe transportera leurs auditeurs de l'Europe à l'Afrique en passant par l'Amérique du Nord. Sur place, un service de bar est offert. L'entrée est gratuite, de même que le stationnement à l'étage 00 du pavillon Alphonse-Desjardins. Toutes et tous sont les bienvenus.

Grande finale du CONGA 2007
C’est le vendredi 19 janvier qu'aura lieu la grande finale qui déterminera, parmi les trois finalistes, le grand gagnant de l’édition 2007 du CONGA (Concours des groupes émergeants de l’Université Laval), présenté par l’Association des étudiants en sciences et génie. Les billets sont en prévente au coût de 7 $ au local 0062 du pavillon Alexandre-Vachon et au local 2344 du pavillon Alphonse-Desjardins. Ils seront aussi en vente au coût de 10 $ à la porte. Les amateurs de musique sont invités à venir découvrir des jeunes talents provenant de plusieurs régions du Québec.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!