Arts

Les activités musicales

Orchestre d’harmonie
Les musiciennes et les musiciens membres de l’Orchestre d’harmonie du Département de musique du Cégep de Sainte-Foy présenteront un concert de fin de session le jeudi 4 décembre, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon du pavillon Louis-Jacques-Casault. Dirigé par René Joly, l’ensemble formé d’une quarantaine d’étudiants jouera des œuvres de Jacob De Haan (Amnmerland), Otto Schwarz (Man in the Ice), Michael Sweeney (Rumble on the High Plains), Shin Kazuhara (Samba de Loves You), Philip Sparke (Shalom! Suite of Israel Folk Songs). Pour la dernière pièce, Turquoise Daydreams de James Hosay, l’ensemble sera accompagné d’un soliste invité, le percussionniste Julien Lebreux, au xylophone. L’entrée est de 5 $ (2 $ pour les étudiants). On peut se procurer des billets au bureau 3326 du pavillon Louis-Jacques-Casault ou à la porte le soir du concert.

Le Festival Handel se poursuit
Les membres de l’Atelier de musique baroque (huit organistes, deux clavecinistes et trois flûtistes), sous la direction de Richard Paré, ont entrepris en novembre la présentation de l’intégrale des Concertos pour orgue du compositeur allemand George Frideric Handel. Ils offriront bientôt aux mélomanes l’avant-dernier concert du Festival, le vendredi 5 décembre, à 20 h, à l’église Sainte-Geneviève située au 3180, avenue d’Amours. Au programme, le Concerto nº 9 en si bémol majeur, op. 7, nº 3, avec l’organiste Mathieu Blain, et le Concerto nº 7 en si bémol majeur, op. 7, nº 1, interprété par Marie-Hélène Greffard. Le dernier concert du Festival Handel sera présenté le dimanche 7 décembre, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon du pavillon Louis-Jacques-Casault. Contribution volontaire suggérée.

Orchestre, chant choral et jazz vocal
Les étudiants membres de l’orchestre, des chorales et des ensembles de jazz vocal du Département de musique du Cégep de Sainte-Foy seront sur la scène de la salle Henri-Gagnon du pavillon Louis-Jacques-Casault le vendredi 5 décembre, à 20 h, pour présenter leur concert de fin de session. Placés sous la direction d’André Martin, les deux chorales présenteront, avec le concours des pianistes accompagnatrices Claude Soucy et Louise Cauffopé, des œuvres de différents compositeurs dont Roland de Lassus, Bach, John Rutter, Mozart, Daunais, Mendelssohn et Das neugeborne Kindelein de Deitrich Buxtehude, œuvre qui sera accompagnée par l’orchestre de chambre. L’orchestre présentera pour sa part, de Franz Schubert, Sehnsuchtswalzer, Ländler, et Moment musical avec la participation de Delphine Leahy au piano, une œuvre de Scarlatti, et Suite, tirée de l’opéra Carmen de Bizet. Également au menu, le Petit concerto pour Carignan et orchestre d’André Gagnon, interprété par Michiko Nagashima et Martin Le Sage, professeurs de violon, Zbigniew Borowicz, professeur de contrebasse, et René Roulx, professeur de percussion. Pour cette occasion spéciale, Martin Le Sage jouera la partie de Jean Carignan sur le violon hommage au 400e anniversaire de Québec. Les ensembles de jazz vocal, sous la direction de Gérald Levesque, interpréteront des succès tels The Shadow of Your Smile, The Flat Foot Floogee, un pot-pourri du groupe Manhattan Transfer,  What the World Needs Now Is Love ainsi que plusieurs autres. L’entrée est de 5 $ (2 $ pour les étudiants). On peut se procurer des billets au bureau 3326 du pavillon Louis-Jacques-Casault.

Ensembles de percussion sur scène
Plus d’une douzaine de percussionnistes de la Faculté de musique, diplômés et étudiants, présenteront, le samedi 6 décembre, un répertoire enlevant pour des ensembles à géométrie variable, du trio au grand ensemble de 16 percussionnistes. Des œuvres de Bela Fleck (Bicyclops et Metric Lips), de Chris Crockarell (Clap Happy), d’Edgar Varèse (Ionisation) et du compositeur allemand Nebojša Jovan Živković (Trio per uno). Placés sous la direction de Jean-Luc Bouchard, les interprètes Jean-Philippe Parent, Isabelle Desbiens, Jean-Luc Bouchard, Vincent Carrier, Nicolas Brochu, Marie-Lucie Mathieu, Steve Rousseau, Mélissa Labbé, René Joly, Raphaël Guay, Daniel Cayer, Christian Lavoie, Sandra-Émilie Veilleux, Alexandre Poirier et Philippe Bertrand seront sur la scène de la salle Henri-Gagnon du pavillon Louis-Jacques-Casault à compter de 14 h. L’entrée est libre.

Clôture du Festival Handel
Les membres de l’Atelier de musique baroque (huit organistes, deux clavecinistes et trois flûtistes), sous la direction de Richard Paré, ont entrepris en novembre la présentation de l’intégrale des Concertos pour orgue du compositeur allemand George Frideric Handel. Ils offriront le dernier concert du festival, le dimanche 7 décembre, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon du pavillon Louis-Jacques-Casault. Au programme de cette dernière soirée, le Concerto en si bémol majeur pour orgue et orchestre, op. 4, nº 2, interprété par Marie-Hélène Greffard, le Concerto en ré mineur pour orgue et orchestre, op. 7, nº 4, avec l’organiste François Grenier, et le Concerto grosso, op. 6, nº 7 pour orchestre à cordes. Seront également présentées des œuvres qui mettront en scène les flûtistes Anne Thivierge et André Papillon. L’entrée est libre.

La Fête de l’Université en musique
Professeurs, étudiants et ensembles s’unissent pour offrir, à l’occasion de la Fête de l’Université, le lundi 8 décembre, à 20 h, un concert sur le thème «De 1608 à nos jours». Coordonnée par André Papillon, cette soirée festive veut offrir un survol d’œuvres des années 1600 à nos jours. En première partie du concert, des œuvres de Samuel Scheidt, Sébastien de Brossard, Ludwig van Beethoven, Claude Debussy et Pierre Olivier-Roy. En seconde partie, un petit ensemble de jazz vocal nommé Rainbow 5, sous la direction de Rémy Tremblay, interprétera des mélodies comme Every Breath You Take de Sting,  A Nightingale Sang in Berkeley Square de Manning Sherwin, Drive My Car de Lennon et McCartney ainsi qu’un pot-pourri de mélodies de Noël. L’orchestre à vent de la Faculté de musique, sous la direction de René Joly, aura le privilège de terminer la soirée avec l’interprétation d’œuvres de Tchaïkovski, Franco Cesarini, Hayato Hirose et Pablo de Sarasate avec le soliste Maxim Ouellet à la clarinette. Ce concert sera présenté à la salle Henri-Gagnon du pavillon Louis-Jacques-Casault et l’entrée est libre. On doit se procurer des laissez-passer gratuits en se présentant au bureau 3326 du pavillon Louis-Jacques-Casault.

Les Voix du jazz
Les amateurs de jazz vocal ne voudront pas manquer le concert offert par les étudiants de la Faculté de musique, le mardi 9 décembre, à 20 h, au Théâtre de la cité universitaire du pavillon Palasis-Prince. Petits et grands ensembles, formés de 5 à 25 chanteurs et placés sous la direction de Jean-François Lambert et Rémy Tremblay, interpréteront des mélodies de Brassens, Mercer, Thornhill, Edenroth, Berlin, des standards de jazz et bien plus! Les chanteuses et chanteurs seront accompagnés par un petit ensemble instrumental formé de Véronique Gilbert au piano, Raphaël Bujold à la guitare, Charles Desroches à la basse et Mathieu Archambault à la batterie. L’entrée est de 10 $ (5 $ pour les étudiants). On peut se procurer des billets au bureau 3326 du pavillon Louis-Jacques-Casault, ou le soir du concert à l’entrée du Théâtre de la cité universitaire.

Retour en 1608 pour le Chœur de la Faculté
Les chanteuses et chanteurs du Chœur de la Faculté de musique, sous la direction de Josée Vaillancourt, présenteront un concert le jeudi 11 décembre, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon du pavillon Louis-Jacques-Casault. En cette année du 400e anniversaire de Québec, interprétera des œuvres sur le thème «Autour de 1608», entre autres de Dietrich Buxtehude, Clément Janequin, Orlando di Lasso, Claudio Monteverdi et Thomas Morley. Les solistes de la soirée seront Roseline Beaulieu-Lambert, Marie-Ève Boucher, Frédérique Drolet, Marie-Ève Dubé, Marie-Ève Mathon, sopranos; Jessica Pelchat, Élizabeth Veilleux, altos; Frédéric Beaudoin, Jean-William Mantha, ténors, et Duane Bell-Bourassa, basse. Coût d’entrée: 10 $ (5 $ pour les étudiants). On peut se procurer des billets en se présentant au bureau 3326 du pavillon Louis-Jacques-Casault.

Fin de saison avec l’Orchestre à vent
La saison artistique de l’automne à la Faculté de musique se terminera avec la présentation du concert de l’Ensemble à vent de la Faculté, sous la direction de René Joly. Au programme, l’Ouverture 1812 de Tchaïkovski, Danses bulgares, op. 35  de Franco Cesarini, la Suite jazz nº 2 de Dmitri Chostakovitch, Petite suite de Claude Debussy, Norman Rockwell Suite de Hayato Hirose et deux œuvres qui mettront en vedette des interprètes de l’ensemble: Gipsy Tunes de Pablo de Sarasate, avec le clarinettiste Maxim Ouellet, et Andante et Allegro de Joseph Edward Barrat, en compagnie du tromboniste Patrick Morin. Un jeune chef, Rémi Marois, fera également ses premières armes devant l’ensemble à vent et dirigera une œuvre de Franco Cesarini, Ukrainian Rhapsody. Cette dernière soirée de concert aura lieu le vendredi 12 décembre, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon du pavillon Louis-Jacques-Casault. L’entrée est de 10 $ (5 $ pour les étudiants). On peut se procurer des billets au bureau 3326 du pavillon Louis-Jacques-Casault.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!