Arts

La déconstruction d'un mythe

Au 19e siècle, des prêtres du Séminaire de Québec ont ramené de leurs voyages à Rome de multiples oeuvres d'art, forgeant une image parfois idéalisée de la Ville éternelle

<i>Veduta in prospettiva della gran fontana dell' Acqua Vergine detta di Trevi architettura di Nicola Salvi</i>, de Giovanni Battista Piranesi (1720-1778).
Que ce soit pour son charme, son histoire, ses musées ou ses restaurants, toutes les raisons sont bonnes pour visiter Rome. L'attrait pour la capitale italienne ne date pas d'hier. Dès la moitié du 19siècle, de nombreux prêtres du Séminaire y sont allés pour terminer leurs études supérieures. On raconte que certains ont défendu leur thèse de doctorat devant le pape. D'autres ont occupé des fonctions très importantes au sein du Vatican. De retour à Québec, ces prêtres apportaient dans leurs bagages divers souvenirs: peintures, estampes, dessins, gravures, photographies, etc. Ces œuvres, qui illustrent la ville ou des éléments de son patrimoine religieux, étaient utilisées à des fins pédagogiques. Accrochées ici et là sur les murs du Séminaire, elles ont contribué à forger un imaginaire de Rome.

Qui plus est, elles ont probablement joué un rôle important dans la création de l'Université Laval en 1852. «Au moment où elle donne au Séminaire la permission de fonder l'Université, la reine Victoria reconnaît dans son décret que l'établissement possède déjà des collections pour appuyer l'enseignement. Ces collections ont dû jouer en sa faveur. Une fois l'Université Laval fondée, le Séminaire est de plus en plus intéressé à acquérir des œuvres d'art. En 1875, il crée une pinacothèque, soit un musée pour exposer ses peintures. Il possède également plusieurs estampes et œuvres sur papier», raconte Vincent Giguère, doctorant en histoire de l'art.

Ces collections, dont il assure la conservation au Musée de la civilisation, ont offert à la communauté religieuse une vision idyllique de la ville de Rome. Résultat, plusieurs prêtres, lorsqu'ils arrivent sur place, sont franchement déçus de voir des scènes ternir la beauté de la cité. Dans leurs journaux de voyage, ils notent leurs observations. «Évidemment, ils sont enchantés de découvrir des églises et des bâtiments datant de l'Antiquité, mais il y a aussi ce constat sur la dure réalité de Rome au 19siècle. La Ville éternelle n'est pas comme ils l'avaient imaginée. On y trouve énormément de pauvreté, de malpropreté et de problèmes environnementaux. Ils réalisent qu'il y a un décalage par rapport à d'autres capitales. Comparée à Paris ou à Londres, Rome accuse un retard dans ses industries. Les prêtres font aussi plusieurs commentaires négatifs sur l'entretien de bâtiments ou la façon de vivre des Romains.»

Malgré tout, ils continueront de rapporter de magnifiques œuvres, préservées avec un grand souci d'archivage. Avec environ 4 000 objets et artéfacts représentant la ville de Rome, il s'agit aujourd'hui de la plus grande collection du genre au Canada. Vincent Giguère prend un plaisir contagieux à analyser et à documenter chaque œuvre. Son coup de cœur est une estampe du graveur Giuseppe Vasi (1710-1782) intitulée Prospetto dell'alma città di Roma visto dal Monte Gianicolo. Imprimée sur douze feuilles assemblées, elle offre un panorama de la ville de Rome. «C'est une œuvre exceptionnelle. Elle stimule l'imaginaire et a le pouvoir de faire ressurgir des souvenirs. Encore aujourd'hui, elle nous permet de nous projeter dans la ville», s'enthousiasme le conservateur.

En plus de travailler sur un projet de numérisation d'estampes, il prépare actuellement le prochain numéro de la revue des Musées de la civilisation, Variations. Cette publication numérique présentera plus d'une centaine d'œuvres tirées de la collection du Séminaire. Il s'agit d'un projet qui fait suite à l'exposition Révélations. L'art pour comprendre le monde, organisée l'an dernier pour célébrer le 350anniversaire de l'établissement.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!