Contenu commandité
Festival de cinéma de la ville de Québec
Festival de cinéma de la ville de Québec
Arts

Silence, on regarde!

Jean-Sébastien Boies, étudiant en art et science de l'animation, réalise une bande annonce visant à limiter l'utilisation du téléphone cellulaire au cinéma

Par : Renée Larochelle
Pour sensibiliser les spectateurs à l'importance de garder le silence durant un film, les cinémas présentent souvent des bandes annonces humoristiques qui font sourire, ou à tout le moins réfléchir. On a vu récemment celle montrant une fille qui commentait à voix haute l'action du film à son voisin, quand elle ne se limait pas les ongles ou qu'elle ne mâchait pas bruyamment de la gomme en se faisant sécher les cheveux. Les personnes qui fréquentent le cinéma Le Clap peuvent voir ces temps-ci un message qui vise à limiter l'utilisation du téléphone cellulaire pendant la projection du film. Réalisée par Jean-Sébastien Boies, un étudiant de 3e année en art et science de l'animation, cette bande annonce d'une trentaine de secondes ayant pour titre Silence dénonce en effet cette mauvaise habitude consistant à consulter ou à envoyer des messages au cinéma ou encore à laisser son cellulaire ouvert.

«C'est très actuel comme phénomène, dit Jean-Sébastien Boies qui avoue que la tentation est grande d'enfreindre la règle en cette ère branchée où la seule idée de manquer un appel ou un message est source d'anxiété pour plusieurs. Afin de capter l'attention du public dès les premières secondes, l'étudiant a choisi comme musique d'accompagnement un air classique archi connu, soit La valse des patineurs d'Émile Waldteufel. Au rythme de cette entraînante mélodie, des téléphones cellulaires s'allument à la chaîne jusqu'au moment où, excédé par le tintement des appareils et leur lumière incommodante, l'un des spectateurs (suggérés par des silhouettes) décide qu'il en a assez.

Conçu dans un cours du baccalauréat, le message de Jean-Sébastien Boies a remporté le premier prix dans la catégorie animation graphique lors du dernier gala BASA qui a eu lieu en mai à l'Impérial de Québec. Cet événement annuel en arts numériques récompense les meilleures oeuvres produites par des étudiants en art et science de l'animation.

«J'ai mis beaucoup de temps à peaufiner ce projet et cela a fait boule de neige jusque dans les salles de cinéma», résume ce passionné d'animation, de vidéo et de photo qui a participé à plusieurs projets en équipe. Comme cette histoire abracadabrante d'un sac de farine qui tente de s'évader d'une prison: oui, vous avez bien lu. Habillé d'un costume rayé, un sac de farine arrive à déjouer le gardien du pénitencier et rate son saut vers la liberté, si on peut dire. Ce film s'appelle Évasion et a été réalisé lors du cours portant sur l'étude du mouvement et du temps. L'étudiant a travaillé à la modélisation des décors, au montage et à la composition.

Autre exemple de son travail et pour lequel il a remporté une mention spéciale au Gala BASA 2014: il s'agit d'un court métrage sur le système solaire donnant des informations claires, condensées et amusantes en moins de deux minutes.

«C'est le genre de projet qui ressemble beaucoup à ce que je veux faire dans les années à venir, dit le jeune homme, dont le rêve serait de travailler en motion design dans une entreprise. En attendant, Silence est diffusé jusqu'en mai 2015 au Clap, ainsi que dans d'autres salles de cinéma de Montréal. Souhaitons que le message soit entendu!

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!