Arts

Des habitations originales et avant-gardistes

Les projets résidentiels présentés dans Architecture: habitat et espace vital au Québec: 100 maisons contemporaines démontrent le sens de l’innovation et le savoir-faire des architectes québécois

Par : Yvon Larose
«Ceux et celles qui ont l’intention de se faire construire une maison devraient contacter un architecte s’ils veulent une résidence qui répond vraiment à leurs besoins et aspirations, qui est personnalisée et qui est vraiment adaptée au milieu environnant.» Ce point de vue est celui de Martin Dubois, chargé de cours à l’École d’architecture et consultant en patrimoine. Pendant presque deux ans, il a supervisé la réalisation du livre Architecture: habitat et espace vital au Québec: 100 maisons contemporaines. Ce bel ouvrage de 259 pages, abondamment illustré par plus de 700 photographies couleur et dessins d’architecture, et rehaussé de courts textes critiques et de données descriptives, est paru aux Publications du Québec. Il porte sur l’architecture résidentielle récente au Québec, soit 100 maisons conçues et réalisées depuis le début des années 1990. Ces habitations ont été sélectionnées en raison de leur fort degré d’innovation et de création architecturale. Le projet de livre a été réalisé à l’École d’architecture avec une vingtaine d’étudiants en architecture. Ont également collaboré au projet la Société d’habitation du Québec et l’Ordre des architectes du Québec.

«Trois mille exemplaires avaient été imprimés au départ et l’éditeur ira en deuxième édition, souligne Martin Dubois. On constate que le thème de la maison, qui n’avait pas été beaucoup abordé par les éditeurs, intéresse les gens et qu’il y avait comme un besoin à ce niveau.» Selon lui, les architectes touchent assez peu au domaine de la maison unifamiliale, préférant plutôt les bâtiments publics et les grands projets commerciaux. «Aujourd’hui, dit-il, seulement 1 % des maisons québécoises sont conçues par un architecte.» D’autre part, les gens n’ont pas le réflexe de faire affaire avec un architecte. «La maison, ajoute-t-il, est devenue un produit de consommation souvent construit en série.» Pourtant, habiter une maison unique et personnalisée présente de nombreux avantages, notamment sur le plan de la qualité de la lumière. «Pour un architecte, indique Martin Dubois, la qualité des espaces et de la lumière est plus importante que la décoration. La lumière devient presque un matériau comme le bois ou la pierre. Elle constitue le thème principal pour personnaliser les espaces selon les besoins des occupants. D’où tout le travail fait sur la fenestration.»

Le livre contribue à défaire un mythe, celui qui veut qu’une maison conçue et réalisée par un architecte puisse coûter très cher. «Ce n’est pas du tout le cas, affirme Martin Dubois. Quelques-unes des maisons du livre ont coûté moins de 100 000 $ et la plupart ont coûté de 200 000 à 250 000 $.»

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!