Arts

De la musique souterraine

La Faculté de musique et Mon équilibre UL offrent une série de mini-concerts dans les tunnels de l’Université

Maude Michaud-Cheney et Mélanie Bourassa

Ceux qui ont emprunté les couloirs souterrains de l’Université le 5 novembre ont eu droit à une belle surprise. À la jonction des pavillons Jean-Charles-Bonenfant et Alphonse-Desjardins, un quatuor de clarinettes était là, instruments en main, pour interpréter du Mozart, du Piazolla et du Patrick Hicketick. Le spectacle, d’une durée de 45 minutes, a attiré de nombreux curieux.

Annie Michaud, employée du Service de sécurité et de prévention, fait partie des passants qui ont eu le plaisir d’assister à ce moment inattendu. «C’était merveilleux. Le temps s’est arrêté. C’est une chance inouïe d’avoir accès à des musiciens aussi talentueux. L’Université regorge de beaux espaces, mais le fait de tenir un concert dans les couloirs souterrains, quelle bonne idée! Ça fait ma journée!»

L’initiative est celle de la Faculté de musique et de Mon équilibre UL, qui ont élaboré conjointement une programmation de mini-concerts. Ces spectacles, pour lesquels les musiciens ont carte blanche, se déroulent une fois par mois sur l’heure du midi. «L’objectif de cette activité est d’offrir un moment de bien-être à la communauté universitaire, explique Julie Turgeon, coordonnatrice d’opérations pour Mon équilibre UL. Notre mandat est de promouvoir les saines habitudes de vie et de permettre des pauses pour gérer notre stress. Il devenait naturel d’offrir, dans un lieu inusité, ce petit cadeau à toute la communauté.»

Pour ce premier spectacle, on a fait appel à trois étudiants, Alexandre Flamand, Stéphanie Lavoie et Maude Michaud-Cheney, et à la chargée de cours Mélanie Bourassa. Ces musiciens, habitués à l’acoustique des grandes salles, ont dû sortir de leur zone de confort. «C’est la première fois que je jouais dans un espace aussi écho et restreint, admet Maude Michaud-Cheney. D’où j’étais placée, je n’entendais pas très bien les autres instruments, particulièrement la clarinette basse. C’est complètement différent d’une salle de spectacle comme le Palais Montcalm!»

Claustrophobe, Mélanie Bourassa a surmonté — avec fierté — sa peur des lieux clos pour donner ce concert. Pour elle, il est important de sortir la musique de son cadre de diffusion habituel et d’aller à la rencontre du public. «Les gens en ont beaucoup à faire et à voir. Aller écouter un concert, ça prend du temps, une gardienne, un stationnement, de la préparation. Alors, pourquoi ne pas sortir la musique pour la faire connaître, mais aussi pour faire passer aux gens un moment où ils penseront à autre chose qu'à leur quotidien?»

Le prochain concert sera présenté le mardi 3 décembre, de 11h45 à 12h30. Au programme, le saxophoniste Alexandre Roux-Dufort et le guitariste Joël Carli.

Les deux autres spectacles de la saison sont prévus les 28 janvier et 25 février.

Plus d’information

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!