Arts

Contemplation et féminisme

L’organisme JokerJoker amorce sa saison 2019 avec un programme double alliant danse et performance

Par : Matthieu Dessureault
La danseuse Nelly Paquentin a livré une performance que les spectateurs n’oublieront pas de sitôt.
La danseuse Nelly Paquentin a livré une performance que les spectateurs n’oublieront pas de sitôt.
Il y avait foule, mercredi dernier au Pantoum, pour la présentation de Under et de Requiem pour Martirio A., les deux spectacles qui ont lancé la nouvelle programmation de JokerJoker.

Production de L’Insoutenable, Under est une danse contemplative dans laquelle l’interprète s’accroche au manque d’air qui l’habite et cherche à contrôler son environnement intime pour repousser les limites du supportable.

Cette performance de Nelly Paquentin a été suivie par celle de Maxime Milhorat Gusteau et Auréliane Macé, toutes deux étudiantes à la maîtrise en littérature et arts de la scène et de l’écran. Œuvre féministe, Requiem pour Martirio A. se décrit comme «un combat entre deux performeuses, deux amies, deux supposées visions sur ce que doit être, faire, penser une femme».

JokerJoker, rappelons-le, est un organisme de diffusion nomade mis sur pied par deux étudiants en littérature et arts de la scène et de l’écran, Thomas Langlois et Émile Beauchemin. Leur but est de présenter des spectacles multidisciplinaires qui bousculent les conventions. Tenus secrets, les lieux de diffusion sont annoncés peu avant l’événement.

Il reste encore quelques jours pour assister à Under et à Requiem pour Martirio A. Ces spectacles seront suivis, plus tard dans la saison, par Phèdre (solo) (18 au 20 et 25 au 27 avril), Sorcières (20 au 25 mai) et Sortie de route (7, 8, 14, 15, 21 et 22 juin).

Plus dinformation: JokerJoker.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!