Arts

Activités socioculturelles et musicales

Ondine, de Jean Giraudoux
La troupe de théâtre Les Treize présente la pièce de théâtre Ondine dans une mise en scène de Carol-Anne Tremblay. Les représentations se dérouleront du 21 au 25 février, à 20 h, au Théâtre de poche du pavillon Maurice-Pollack. Désirant devenir humaine, Ondine, une jeune fille des lacs, a été élevée par des pêcheurs dans leur vieille cabane. Un événement va l’aider à réaliser son rêve, puisqu’elle tombe sous le charme d’un chevalier étrangement apparu chez ses parents adoptifs. Elle désire l’épouser même si ce dernier est déjà fiancé à nulle autre qu’à la fille du roi. Pour défier le monde des eaux d’où elle vient, elle accepte un mystérieux pacte avec sa tante, la reine des Ondines… Comment la jeune fille se débrouillera-t-elle dans un monde humain? Et comment se développera l’amour entre elle et le chevalier? Les billets sont en prévente, au coût de 10 $, au Bureau d’Accueil et d’Animation, local 2344 du pavillon Alphonse-Desjardins ainsi que sur le réseau Billetech (643-8131). Les billets seront également disponibles, à la porte, les soirs de représentations, au coût de 12 $.

Pas de pitié pour le docteur!
Cette pièce de Marie-Thérèse Quinton sera jouée par la troupe de théâtre Les corps étrangers les 22, 23 et 24 février, à 20 h, à l’amphithéâtre Hydro-Québec du pavillon Alphonse-Desjardins. Pas de pitié pour le docteur! est une comédie légère qui raconte les péripéties du docteur Ulysse Lauzon nouvellement installé en région contre son gré. La pièce aborde un sujet d’actualité, et le public est invité à découvrir, sur un ton humoristique, les quiproquos que peut entraîner l’arrivée d’un nouveau docteur dans un village éloigné. De plus, la comédie qui traite de l’univers médical est près des préoccupations des étudiants de la troupe, tous étudiants au programme de médecine. Les billets sont en prévente au coût de 8 $ à l’Animation socioculturelle, local 2334 du pavillon Alphonse-Desjardins de l’Université Laval. À la porte, les soirs de représentation, le coût des billets sera de 10 $.
Marie-Christine Mathieu expose
L’exposition «This moment is another moment» présente les œuvres de Marie-Christine Mathieu, étudiante à la maîtrise en arts visuels, jusqu’au 23 février à la Salle d’exposition du pavillon Alphonse-Desjardins. L’exposition regroupe des tableaux et des lithographies de la jeune artiste. De plus, une vidéo en lien avec sa démarche artistique sera projetée dans la salle. Les œuvres de Marie-Christine Mathieu sont inspirées de photographies d’elle-même et de son entourage. À partir de prises de vue floues ou en mouvement, elle recrée des images qui renforcent l’impression de déplacement et de glissement. Marie-Christine Mathieu est récipiendaire du prix décerné par l’Animation socioculturelle du Bureau d’accueil et d’animation qui donne la possibilité à un étudiant finissant au baccalauréat en arts plastiques de tenir une exposition solo.  Marie-Christine Mathieu fait partie des jeunes artistes à surveiller.

Caroline Vachon à la Boîte à chansons
La Boîte à chansons recevra, demain 16 février dès 20 h, le trio de Caroline Vachon. Des airs des grands noms du jazz des années 1950, tels Sinatra, Fitzgerald en passant par les classiques de Michel Legrand, seront remis au goût du jour par la jeune interprète. Caroline Vachon transportera les spectateurs dans l’univers des cabarets, à la belle époque, celle à laquelle elle aurait voulu naître et qu’elle fait revivre par ses interprétations. Le public est invité à venir redécouvrir les succès qui ont déjà fait vibrer tant d’amoureux et qui sauront encore réchauffer les cœurs de bien d’autres. C’est un rendez-vous à ne pas manquer au Café des poètes du pavillon Alphonse-Desjardins. L'entrée est libre et le stationnement est gratuit à l'étage 00 du pavillon Alphonse-Desjardins.

Septune en concert
La Faculté de musique accueille en concert le septuor de saxophones Septune. Cette soirée, offerte par les Productions du Moliantegok, aura lieu le samedi 17 février, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon. Ce concert, intitulé «Simplement symphonique», fera entendre aux mélomanes des œuvres de Haydn, Carl Philip Emmanuel Bach, Mendelssohn, Britten et Prokofiev. Septune est formé des saxophonistes Danielle Cormier, René Béchard, Marc Gélinas, Jacques Larocque, Dorvalino de Melo, Réjean Martel et Andrée-Anne St-Germain et s’adjoint à l’occasion percussion et piano. Il est placé sous la direction de Jacques Larocque. L’ensemble lançait en 2002 son premier disque compact consacré aux trois suites Water Music de Handel. L’ensemble a également en chantier plusieurs projets d’enregistrement: les Sérénades de Dvořák, dont la sortie est prévue pour avril 2007, et l’enregistrement d’une version inédite de Casse-noisette de Tchaïkovski. L’entrée est libre, mais une contribution volontaire serait appréciée.

Concert des étudiants
Les étudiants de la Faculté donneront un concert le dimanche 18 février, à 14 h, à la salle Henri-Gagnon. Animé par le professeur André Papillon, ce concert présente un programme varié et accessible: la Barcarolle op. 60 de Frédéric Chopin, des airs de Vivaldi, Handel, Massenet et Johann Christian Bach, la Sonate pour clarinette de Francis Poulenc, des œuvres pour flûte, clarinette et contrebasse, ainsi que des mélodies de Gabriel Fauré.

Pitch Black
Le grand public est invité à assister au concert du Quatuor de saxophones Gamos qui sera présenté le dimanche 18 février, à 20 h, à la salle Henri-Gagnon. Animé par la volonté de faire vibrer ses instruments hors du cadre scolaire, Gamos propose un répertoire éclectique s’adressant aux oreilles audacieuses, sans toutefois verser dans l’hermétisme généralement associé à la musique contemporaine. Le concert «Pitch Black» sera l’occasion d’entendre les compositions des réputés Michael Nyman ou Philip Glass au même titre que celles des compositeurs moins connus tels Jacob Ter Veldhuis (dont la pièce pour quatuor de saxophone et «getthoblaster» donne son nom au concert), Gérard Gastinel et Sébastien Béranger. Un concert tout à propos pour découvrir ou apprécier les impressionnantes possibilités du saxophone. Gamos est actuellement formé de: Christine Martineau, saxophone soprano, Emmanuelle Fiset, saxophone alto, Jean-Philippe Godard, saxophone ténor et Martin Roy au saxophone baryton. L’entrée est libre, mais une contribution volontaire serait appréciée.



Une légende terrifiante
La pièce adaptée du roman de Sir Arthur Conan Doyle par Jean Marcillac, Le Chien des Baskerville, est au programme des Treize du 15 au 18 février à l’amphithéâtre Hydro-Québec, à 20 h. Cette unique aventure de Sherlock Holmes raconte une enquête fantastique à travers laquelle renaît une malédiction oubliée; celle de la famille Baskerville. Avec cette pièce, Les Treize invitent le public à suivre le célèbre détective et son fidèle compagnon dans une de leurs plus grandes enquêtes. Les billets sont en prévente au coût de 10 $, à l’Animation socioculturelle et sur le réseau Billetech (643-8131). À la porte, les soirs de représentations, le coût sera de 12 $.

55e Revue Qu’on Sert
La 55e Revue Qu’on Sert réunira sur scène près d’une centaine d’artistes universitaires, les 16 et 17 février à 19 h, au Théâtre de la cité universitaire du pavillon Palasis-Prince. Ce spectacle de variétés, devenu une véritable tradition, est réalisé par le groupe Universanté et présente, pour cette 55e édition, une sélection des meilleurs numéros mettant en scène des artistes du campus. Au programme: rock, salsa, hip-hop, classique, swing, humour et danse moderne dans une ambiance festive à saveur internationale. Il est à noter que le groupe L’Orosité, grand gagnant du CONGA 2007, est aussi de la partie. Sur le thème «Avariété: Mieux consommer pour moins consumer», le spectacle met en lumière les écarts Nord-Sud et tente de sensibiliser le public aux actions concrètes que chacun peut poser, ici et maintenant, pour ménager la planète et pour aider ses populations. Cet événement vise à amasser des fonds pour les stages internationaux de plus de 150 étudiants de l’Université en médecine, en ergothérapie, en soins infirmiers, en physiothérapie et en biologie. Grâce à cette aide, ils auront la chance de vivre une expérience de coopération internationale dans le cadre de leur formation afin de s’ouvrir aux réalités des soins de santé dans les pays moins favorisés. Les billets sont en prévente au coût de 8 $ à l’Animation socioculturelle et au coût de 10 $ à l’entrée.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!