ULaval Nouvelles
Vie universitaire

Foresterie urbaine et tramway

Près de 400 arbres ont déjà été plantés à l’Université Laval

La professeure au Département des sciences du bois et de la forêt Janani Sivarajah lors de la conférence de presse. Elle est cotitulaire de la Chaire de recherche sur l'arbre urbain et son milieu  avec Alison Munson, professeure au même Département.
La professeure au Département des sciences du bois et de la forêt Janani Sivarajah lors de la conférence de presse. Elle est cotitulaire de la Chaire de recherche sur l'arbre urbain et son milieu  avec Alison Munson, professeure au même Département.

La Ville de Québec et l'Université Laval ont présenté le mercredi 2 novembre les fruits de la première phase de plantation de près de 400 arbres effectuée en amont de l'insertion du tramway sur le campus. Une amorce concluante qui jette les bases des efforts de verdissement de la cité universitaire et du quartier. 

«Il s'agit d'une première étape dans les objectifs de verdissement que la ville s'est fixée. C'est près de 400 arbres qui viendront enrichir la diversité forestière du campus et qui permettront à l'ensemble des citoyennes et des citoyens de profiter d'une meilleure qualité de vie, indique Maude Mercier Larouche, membre du comité exécutif et élue responsable des relations avec les citoyens dans le dossier du tramway. Plus d'arbres sur le campus, c'est aussi plus d'arbres en ville. Nous pouvons être fiers de ces premiers résultats et de pouvoir compter sur l'expertise de l'Université Laval!» 

Plus d'arbres sur le campus universitaire  

La plantation de 394 nouveaux arbres sur le campus au cours des dernières semaines n'est que le début. À terme, une plantation de 1200 arbres d'alignement sera effectuée par la Ville sur le campus de l'université afin de remplacer les 330 qui devront être abattus. Ces efforts de plantation contribueront à faire croître l'indice de canopée sur le campus de l'Université Laval de même qu'à l'atteinte du ratio municipal de 20 arbres plantés pour chaque arbre abattu dans le quartier qui englobe le campus.  

Les essences des nouveaux arbres et leurs emplacements ont été soigneusement sélectionnés par un travail de collaboration des équipes expertes en foresterie urbaine et en aménagement du territoire de la Ville et de l'Université Laval. Ces nouvelles plantations s'agenceront harmonieusement avec les arbres déjà présents et des critères permettant de maximiser leur croissance ont été considérés. 

«Rien n'a été laissé au hasard par les experts de la Ville et de l'Université pour que les arbres puissent maximiser leur croissance et s'harmoniser avec les espèces déjà existantes, ajoute Marie-Josée Asselin, vice-présidente du comité exécutif et élue responsable de la foresterie urbaine. La Ville a à cœur la préservation de ses arbres et de ses forêts. J'invite aussi les citoyennes et les citoyens à travailler avec nous au verdissement de notre ville. Grâce au programme de plantation des arbres d'alignement, les résidantes et les résidants peuvent recevoir gratuitement un arbre pour leur terrain et faire de Québec une ville plus verte!» 

La Ville rappelle que la foresterie urbaine est une priorité pour laquelle quatre grands engagements sont mis de l'avant dans le cadre du projet du tramway: protéger le maximum d'arbres lors des travaux, bonifier le nombre d'arbres d'alignement en misant sur un ratio de plantation de 20 pour 1 pour compenser le retrait des arbres sur le tracé, assumer l'entretien et le soin aux arbres avant, pendant et après la construction du tramway et engager la communauté dans les efforts de verdissement.  

Pour un aménagement urbain verdoyant et durable  

En plus de la hausse du nombre d'arbres, le campus universitaire accueillera une plateforme végétalisée sur laquelle circulera le tramway, ce qui représente un cas tangible d'innovation territoriale. Grâce à la création de ce corridor vert qui sillonnera une partie du campus, les membres de la communauté universitaire et les usagères et usagers du transport en commun seront desservis efficacement dans un environnement des plus attrayants. 

Une place importante pour la recherche et l'enseignement 

Depuis le début du projet d'implantation du tramway, l'Université s'est engagée à commencer la plantation avant même le début des travaux sur le campus. Cet engagement se concrétise dès cet automne sur le campus. «Nous sommes fiers de déployer notre plan de reboisement en collaboration avec la Ville de Québec. Ensemble, nous avons minutieusement planifié toutes les étapes afin d'offrir à notre communauté un environnement entouré d'arbres et de verdure», souligne le vice-recteur aux infrastructures et à la transformation, René Lacroix. 

Au-delà des travaux de plantation, l'Université accorde une grande importance à l'impact de la recherche et de l'enseignement dans la société. «C'est pourquoi, dans le cadre du plan de reboisement, l'expertise de la Chaire de recherche sur l'arbre urbain et son milieu a été déterminante dans le choix des emplacements des arbres et des essences, souligne la vice-rectrice à la recherche, à la création et à l'innovation, Eugénie Brouillet. Pour nous, chaque projet de société est une occasion de pousser la recherche plus loin et d'innover». 

Lancée en 2020 grâce à la collaboration de la Ville de Québec, cette chaire a notamment pour objectif d'évaluer les effets de différentes approches de protection des arbres matures lors de l'implantation d'infrastructures majeures. Elle cherche aussi à identifier les facteurs qui influencent la survie des nouvelles plantations en milieu urbain. 

Les professeures au Département des sciences du bois et de la forêt à l'Université Laval et cotitulaires de la Chaire, Alison Munson et Janani Sivarajah, profitent déjà de ces plantations pour y effectuer des activités d'enseignement et y élaborer des protocoles de recherche. 

Des sites de plantation seront réservés à la Chaire à partir de 2023 afin d'effectuer des recherches sur les arbres qui seront plantés et de suivre leur évolution en considérant les différents milieux urbains présents sur le campus (près de l'autoroute, des stationnements, des pistes cyclables, etc.). 

«L'objectif de nos travaux de recherche est de profiter de la plantation de nouveaux arbres pour créer un laboratoire vivant et de contribuer à l'avancement et la transmission des connaissances sur les arbres en milieu urbain, soulignent les professeures Munson et Sivarajah. Nous sommes impatientes de travailler avec les étudiantes et les étudiants sur le terrain. Il n'y a pas de meilleur environnement pour apprendre et découvrir». 

Poursuivre les efforts de plantation 

D'autres phases de plantations d'arbres d'alignement sont prévues sur le campus, incluant les exercices de plantation de la Chaire de recherche sur l'arbre urbain et son milieu. La Ville et l'Université poursuivront donc leur collaboration en matière de foresterie urbaine en amont de la construction du tramway.  

Les citoyennes et citoyens sont également invités à verdir leur quartier en participant au programme de plantations d'arbres d'alignement de la Ville. Celui-ci leur permet de planter gratuitement un arbre sur leur terrain par les équipes de foresterie qui en assureront l'entretien complet. Pour faire une demande de plantation d'arbre d'alignement et être ajoutés sur la liste d'attente, les citoyennes et citoyens doivent communiquer avec le 311.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!