ULaval Nouvelles
Vie universitaire

L’Université décernera 4 doctorats honorifiques en 2022

Les noms des récipiendaires de cet honneur prestigieux sont dévoilés

Chaque année, lors des cérémonies de la collation des grades, des doctorats honoris causa sont remis à des personnes qui ont profondément marqué et influencé leur domaine d’expertise.

En 2022, l’Université Laval décernera des doctorats honorifiques pour souligner la brillante carrière et les accomplissements remarquables de 4 personnalités d’exception.  

Bibiane Courtois
Infirmière et militante
Doctorat honoris causa en sciences infirmières

Après avoir commencé sa carrière d’infirmière en humanisant les soins dispensés aux personnes psychiatrisées, Bibiane Courtois, issue de la Première Nation des Pekuakamiulnuatsh, a implanté des programmes de santé communautaire en milieu autochtone. Elle est aussi une ardente défenseure des droits des femmes et de la culture des Premiers Peuples.

Bernard Émond
Anthropologue, cinéaste et auteur
Doctorat honoris causa en anthropologie

Bernard Émond a admirablement su tisser des liens fructueux entre sa formation en anthropologie et son œuvre artistique. Reconnu pour ses huit longs métrages, salués par la critique et maintes fois primés ou sélectionnés par les grands festivals internationaux, il s'est aussi illustré par ses écrits littéraires et de critique sociale.

Camille Limoges
Professeur en histoire des sciences et haut fonctionnaire
Doctorat honoris causa en philosophie

Professeur d’histoire des sciences biologiques aux universités Johns Hopkins et de Montréal et professeur invité aux universités Harvard et de Californie, ce penseur très influent a aussi contribué à l’orientation des politiques du développement scientifique et technologique du Québec, notamment en tant que sous-ministre du premier ministère de la Science et de la Technologie.

Sir Fraser Stoddart
Titulaire du poste Board of Trustees Professor of Chemistry à l’Université Northwestern
Doctorat honoris causa en chimie

Pionnier de la chimie moléculaire et supramoléculaire, sir Fraser Stoddart est reconnu pour ses travaux sur les molécules mécaniquement entrelacées, qui ont conduit à la conception et à la synthèse des machines moléculaires artificielles. Cette innovation majeure lui a valu, en compagnie des chercheurs Jean-Pierre Sauvage et Ben Feringa, le prix Nobel de chimie en 2016.

Pour en savoir plus sur chacun des récipiendaires, visitez la section Doctorats honoris causa du site Web de l’Université Laval.

Université Laval

2325, rue de l'Université
Québec (Québec) G1V 0A6

Téléphone: 418 656-2131 1 877 785-2825

Demande d’information

Suivez nous!